Les réseaux sociaux font plus que jamais bouger l’organisation du savoir et de l’information. Avec la généralisation de la conversation et l’arrivée de nouveaux médias sociaux, le web vit son deuxième chapitre 2.0. Ce cours introduit à cette nouvelle donne et résume les directions dans lesquelles la « matière première » 2.0 est en train d’évoluer.

Condensé d’éclairages sur les enjeux actuels du web participatif, l’enseignement proposé ici alterne entre des objets minuscules (captchas, « like », tags, trolling et flaming) et des objets immenses, idéologiques et économiques (empowerment et smart mobs, Big Data, GAFA et NATU).

Civilisation 2.0 vous a encouragé à renouveler vos analyses sur l’environnement numérique, à enrichir votre évaluation sur les nouvelles tendances du web qui se dessinent.

I

Le modèle de l'empowerment

Module 130min

Le modèle de l'empowerment et les marques Do-Gooding

II

Les opportunités du Web social

Module 245min

Web social : l'éléphant dans le salon

Le développement des réseaux sociaux, avec un nombre toujours plus grandissant de relations, favorise paradoxalement un retour vers l’entre-soi. Internet est-il toujours un espace de créativité ? Quel rôle peut jouer la confiance dans cet environnement ?

Module 345min

Web Social

Les utilisateurs du web social se construisent par eux-mêmes et les nouvelles interactivités font surgir de nouvelles découvertes (sérendipité), signes annonciateurs d’une intelligence à plusieurs. Le web 2.0 modifie l’environnement des médias hégémoniques (télévision/presse) en installant l’avènement du pro-am et de l’automédia.

Module 445min

Des dynamiques « linked »

Le web 2.0 a fait naître une longue traîne de produits de niches. Ce nouveau marché ne peut fonctionner qu’en raison d’une forte recommandation. On constate en parallèle le développement de structures sociales fondées sur des liens faibles, liens éphémères qui permettent paradoxalement une plus grande coopération.

Module 545min

Les Digital utopians et les autres

Sur le web, creative commons et surplus cognitif reconfigurent l’espace public, qui devient social parce qu’il rend ses utilisateurs plus participatifs. Certains, sous le coup du solutionnisme, viennent à penser que tous les problèmes pourraient être résolus par les technologies associées au web…

III

Les perspectives du marketing 2.0

Module 645min

Marketing et brand culture

Les processus d’achats se modifient avec le développement du Web. Les marques doivent adapter leur communication pour construire de nouvelles valeurs et du top of mind. Mais, il n’y pas de vrai Story Making, sans une vraie destruction créatrice…

Module 745min

Civilisation 2.0 ?

La curation est l’un des enjeux les plus fondamentaux du web 2.0, ouvert et relationnel. La curation est une réponse adaptée à l’infobésite, et elle annonce la société digitale qui réunit un empowered consumer et un empowered citizen.

Module 845min

Ouverture et collaboration ?

L’intelligence à plusieurs est basée sur 3 principes (cognition, coordination, coopération). C’est sur ces principes que se fonde le crowdsourcing, un système qui consiste à répondre collectivement à une même problématique, et qui pose la question de la propriété intellectuelle et des outils accessibles en open-source.

IV

Des discours médiatiques en évolution

Module 945min

Médias : content is king

Les fast news sont rapidement écrites et parcourues. Mais elles sont aussi bien souvent des soft news qui n’engagent à rien. Le slow journalism prend son temps, il est taillé dans de la matière humaine. C’est ce courant slow qui appelle le transmédia, l’expérience multi-sensorielle et les principales innovations médiatiques…

Module 1045min

Le numérique contre le prêt à penser des médias de masse

Contrairement à un positionnement technologique initial, Google, YouTube, Facebook deviennent devant nos yeux des médias à part entière. Pour survivre, les médias classiques doivent offrir le bon contenu, au bon moment et au bon endroit… Tout le contraire des mass media…

Module 1145min

Infosphère : l’intelligence au tournant ?

Les grands médias poursuivent leurs innovations. L’évolution du participatif n’a jamais cessé et il faut anticiper les futurs usages. Cette nouvelle circulation des messages met en avant la nature active des publics pour sélectionner et interpréter tout contenu, comme dans le cas du whistleblowing.

V

La révolution numérique et ses défis

Module 1245min

Futurologies : le SAV du Web… ne répond pas !

Le prophétisme et l’évangélisme des réseaux battent leur plain à l’heure d’Internet, et ils sont teintés d’optimisme technologique. A quoi croit-on de plus en plus ? A la transparence réticulaire de chacun envers chacun et du Tout avec ses parties, telle une « nouvelle religion » de l’Humanité complètement immanente et qui n’aurait pas besoin d’institutions extérieures… Tout est impacté : la politique, l’éducation, le monde du travail…Les marketers vont devoir s’adapter à cette nouvelle donne, à condition de bien la déchiffrer…

Module 1345min

Les Nouvelles Mythologies du Collectif : promesses et missiles

Le capitalisme cognitif succède au capitalisme industriel ; ce capitalisme cognitif est immatériel aussi bien en ce qui concerne l’organisation du travail, les nouveaux supports, modes et domaines d’accumulation du capital, la transformation du rapport à la propriété que les nouvelles infrastructures technologiques qu’il utilise. La « matrice de la production » repose aujourd’hui sur le « hardware » (matériel-machine), le « software » (logiciel), le « wetware » (activité du cerveau) et le « netware » (réseaux).

Module 1445min

Révolutions mobiles et Big data

Véritable prolongement de soi, le mobile est greffé à la main de son utilisateur. Objet totalement addictif, les Français le consultent en moyenne 150 fois par jour! Les achats via mobile progressent 10 fois plus vite que sur le web (Etude Criteo 2014).Le mobile transforme notre rapport natif au web : sur mobile nous privilégions les apps à la navigation sur un web-bazar…

Module 1545min

Facebook : Prototype de la sagesse des foules ?

Facebook est aujourd’hui le réseau social le plus populaire. Fondé en 2004 par Mark Zuckerberg, le site est devenu incontournable au fil des années. Le réseau social dépasse aujourd’hui le milliard d’utilisateurs actifs mensuels. A ce titre, les effets de club, directs et indirects, sont très importants sur Facebook. C’est ce qu’on appelle le principe du « winner-take-all » tel que défini par Carl Shapiro.

VI

Human Brand

Module 1630min

Human Brand

16
Modules

Score par module

Temps par module